Memphis marque dans le mille avec la surveillance

janvier 22, 2016


 

Introduction
Selon presque toute façon de voir les choses, Memphis est une ville ayant une longue histoire fascinante. Située le long du fleuve Mississippi, elle compte un important port pour les États-Unis et elle abrite le cinquième plus grand port intérieur du pays. On y retrouve des sites emblématiques américains, comme Beale Street, le centre de la musique blues de Memphis et l’endroit où des musiciens comme Louis Armstrong et B.B. King ont aidé à développer et à définir la musique blues de Memphis. C’est également là où se trouve Graceland, la demeure d’Elvis Presley qui est devenue un musée et son lieu de repos éternel. Aretha Franklin est née à Memphis. Martin Luther King Jr. a été assassiné dans cette ville. Les tensions raciales et sociales, de même que les fluctuations quant à l’immigration, la politique et l’urbanisation ont aidé à définir la Ville de Memphis pour qu’elle devienne ce qu’elle est aujourd’hui.

Le service de police de Memphis (MPD) veut tenter de créer et de maintenir un environnement de sécurité publique, « mettant l’accent sur la prévention et la réduction des crimes ». La technologie de la vidéosurveillance a joué un rôle prépondérant pour permettre de concrétiser cette vision. L’année 2007 marqua le moment où le MPD a commencé à penser à des façons d’améliorer la protection des actifs liés à l’infrastructure essentielle, y compris la région portuaire et d’autres centres d’activités commerciales, qui pourraient devenir des cibles potentielles si la ville devait être victime d’une attaque.
 

Exigences : Les hauts et les bas de la surveillance
Kenneth Shackleford, l’ancien directeur de la technologie au MPD, qui a par la suite pris sa retraite du service, a eu la tâche de mettre au point un programme de surveillance afin d’assurer une surveillance de ces actifs. Le service de police tenait à étudier diverses configurations pour la surveillance, afin de pouvoir répondre aux besoins de ses citoyens quant à la sécurité et pour protéger l’infrastructure essentielle de la ville. Le service de police croyait que des caméras de surveillance s’avéreraient plus utiles si celles-ci étaient installées sur des poteaux pour les services publics, étant donné que la hauteur à laquelle elles seraient placées permettrait aux policiers d’avoir une vue élargie, en ayant également la possibilité de faire un zoom sur des détails importants.

« J’ai commencé à étudier les façons dont nous pourrions procéder à l’installation de caméras un peu partout dans la ville », a soutenu M. Shackleford. Il est maintenant vice-président des ventes chez SkyCop, une entreprise reconnue se chargeant de l’intégration au niveau local, se spécialisant dans les installations pour les agences de maintien de l’ordre public, le secteur militaire et l’industrie privée. « J’ai commencé à étudier les façons dont nous pourrions faire une diffusion de vidéos et je suis tombé sur le modèle H.264 pour la compression. C’est de cette façon que j’ai découvert l’entreprise Hikvision, qui offrait d’ailleurs cette technologie ».

En plus de faire installer des caméras sur des poteaux, M. Shackleford et son équipe voulaient étudier la possibilité d’avoir des caméras fixées sur des édifices, afin de pouvoir garder un œil sur les lieux et pour un aperçu plus détaillé de certains secteurs au cœur de la Ville de Memphis. Ils voulaient également trouver une solution mobile qui aiderait le MPD à assurer une surveillance efficace lors de la tenue d’événements spéciaux qui ne ferait pas partie des secteurs couverts par le système de surveillance actuellement en place.


Solution : Une utilisation mixte d’équipement mobile et fixe pour la surveillance
Le MPD a éventuellement décidé de choisir trois types de configurations : des caméras installées sur des poteaux, des caméras fixées à des édifices et des remorques mobiles qui seraient toutes utilisées dans des endroits désignés. Jusqu’à présent, le service de police a pu établir un réseau comptant environ 600 caméras analogiques, de caméras bullet IP et aussi des caméras PTZ dômes de Hikvision, installées un peu partout à travers la ville. Sur les parois extérieures des édifices, par exemple, on remarque souvent la présence d’une caméra cylindrique extérieure 3 MP, DS-2CD2032-I, qui est un type de caméra facile à installer sur l’extérieur des édifices. Outre la fonction de plage dynamique étendue qui permet d’élargir la portée de luminosité que peut saisir la caméra, cette caméra offre également des caractéristiques quant au franchissement de lignes et de détection intrusion, qui rendent la surveillance plus efficace. Ces caractéristiques produisent des alertes qui sont envoyées à la police lorsque quelqu’un entre ou quitte un endroit désigné.

Les séquences provenant de ces caméras, qui sont installées à des endroits stratégiques un peu partout à travers la Ville de Memphis, sont retournées au MPD Real Time Crime Center (RTCC) (centre de surveillance de la criminalité en temps réel de MPD). Le RTCC est utilisé pour rehausser la sécurité pour protéger les actifs et l’infrastructure de la ville et le centre est devenu une manière sophistiquée pour la ville de lutter contre la criminalité. On y retrouve un grand mur comportant des moniteurs vidéo, qui peuvent être utilisés pour récupérer des flux en direct provenant de caméras de surveillance qui ont été installées un peu partout à travers la ville, de même qu’un logiciel unique qui fournit des informations instantanées au sujet d’activités criminelles récentes, dans un rayon autour d’un secteur où s’est produit un crime, dans un secteur environnant où il y a des tendances actuelles pour le déroulement de certaines activités criminelles, de même qu’un historique des personnes qui ont un dossier d’arrestation et qui pourraient possiblement fréquenter le quartier.

« Nous disposons d’un mur sur lequel se trouvent des moniteurs vidéo et nous pouvons avoir accès aux séquences filmées par n’importe quelle caméra reliée au service de police qui se trouve dans la ville », a indiqué le sergent Joseph Patty, qui a succédé à M. Shackleford en tant que responsable de la vidéosurveillance pour le MPD. En compagnie du directeur des services policiers, Toney Armstrong, ils ont dirigé le programme de technologie du MPD alors que celui-ci continue toujours d’évoluer. « Nous comptons environ 30 postes de travail sur place et nous sommes tous en mesure de visionner le mur de moniteurs vidéo ou de récupérer des séquences provenant de n’importe quelle caméra ».

De plus, le MPD a investi dans l’acquisition de remorques mobiles qui fonctionnent avec des génératrices ou à l’énergie solaire. Ces remorques, équipées de deux caméras, sont utilisées pour les aires de stationnement, les centres commerciaux et des événements spéciaux. Les agents présents au centre RTCC peuvent donc assurer une surveillance en direct lors d’événements et réagir en conséquence, le cas échéant.

« Nous avons des déploiements à long terme qui sont essentiellement des structures faisant 4 x 4 pi, comportant deux panneaux solaires et une tour rétractable de 9 mètres (30 pieds) », a indiqué le sergent Patty, faisant également remarquer que le centre dispose environ d’une vingtaine de ces remorques.

L’une des solutions les plus fascinantes mises en place par le MPD est la caractéristique capable de détecter des coups de feu, qui fonctionne de pair avec les caméras PTZ. Un circuit électronique est programmé de façon à pouvoir entendre des coups de feu et essentiellement pour filtrer et éliminer tout autre bruit. Des microphones sont disposés sur le dessus du boîtier, afin de distinguer tout son possiblement relié à un coup de feu; de plus, si ces sons retentissent, le détecteur déterminera un triangle autour de la zone d’où le coup de feu s’est fait entendre. Par la suite, celui-ci guidera la caméra afin qu’elle puisse donner une vue panoramique, s’incliner et faire un zoom dans la direction d’où est provenu le coup de feu en seulement quelques secondes.

Le MPD est satisfait de nouveaux moyens dont il dispose pour lutter contre la criminalité grâce à l’utilisation de ces caméras, et le sergent Patty et son équipe ont été particulièrement impressionnés par la caméra PTZ DarkFighter de Hikvision (DS-2DF8223I-AEL). En plus des caractéristiques intelligentes de fonctionnement comme le franchissement de lignes, la détection intrusion, la région entourant l’entrée et la sortie et la perte d’audio, le modèle DarkFighter fonctionne à merveille dans des environnements de faible luminosité et dispose d’une fonction de plage dynamique étendue 120 dB, de même que d’une lentille avec zoom optique 23 x, donnant des images nettes avec une fonction d’objectif automatique. Ces éléments aident à fournir des images en couleur très nettes, le jour comme la nuit, faisant du modèle DarkFighter une solution idéale pour les applications de surveillance 24 heures sur 24.

« Le modèle DarkFighter est une excellente caméra et la qualité des images est incroyable. Les données analytiques sont tout aussi impressionnantes », a souligné le sergent Patty du MPD.

Chaque unité installée sur un poteau comporte en fait une à trois caméras, dont l’une est généralement le modèle DS-2DF1-717-B, une caméra réseau PTZ qui offre une portée IR de 80 mètres et une plage dynamique étendue de 128 dB, pour procurer des images réelles tant le jour que la nuit. Ces unités se servent également du modèle DS-2DF7286-AEL de Hikvision, une caméra dôme réseau rapide pour l’extérieur, 2 MP. Outre les caractéristiques de fonctions intelligentes qu’offrent également le modèle DarkFighter, cette caméra PTZ permet de faire un zoom 30 x, afin de pouvoir focaliser sur des détails essentiels.

SkyCop a également été en mesure d’offrir de l’aide au MPD, grâce à un déploiement unique pour les caméras installées sur des poteaux, en mettant au point et en obtenant un brevet pour un boîtier pouvant protéger les caméras et tout l’équipement qui se rapportent à celles-ci, soit un DVR ou un NVR, un encodeur, une alimentation et un routeur. Une lumière bleue clignotante, un clin-d’œil à la barre lumineuse sur le toit des voitures de police, est placée sur le boîtier comme touche de finition. Ces unités sont réparties un peu partout à travers la ville, de Beale Street aux ports et à de nombreux autres endroits. Afin d’assurer encore plus de protection à la force policière et des opérations de nature délicate, un système Wi-Fi local est utilisé pour permettre aux agents de s’approcher d’un boîtier, de se brancher au réseau et d’extraire discrètement des données sans même avoir à quitter leur véhicule.
 

Résultats : Des yeux et des preuves supplémentaires pour lutter contre la criminalité
Le MPD a remarqué des avantages notables découlant de la mise en place du programme de surveillance à l’échelle de la ville.

« Il y a deux ans, un magasin de la région connaissait de nombreux cambriolages », a indiqué le sergent Patty. « Nous avons mis une remorque SkyCop sur la propriété afin d’assurer une surveillance de la zone et aucun incident ne nous a été signalé l’année suivante. Je crois fermement à l’utilité du fonctionnement de ces caméras ».

Il a également mentionné que le service reçoit de nombreux commentaires positifs au sujet des caméras et que celles-ci sont devenues un outil essentiel pour appréhender des criminels.

« Nous avons réussi à faire porter plusieurs affaires devant les tribunaux puisque ces incidents ont été saisis sur vidéo », a-t-il dit. « De plus, nous avons la possibilité de lancer des appels à partir du RTCC et de visionner des séquences vidéo en direct avant qu’un agent arrive sur les lieux d’un incident ».


Conclusion
Memphis, une ville ayant une histoire riche d’idoles révolutionnaires ayant fait preuve de créativité, a également trouvé une façon de capturer l’esprit créatif de la ville pour des applications pour assurer la surveillance. Les solutions proposées par Hikvision pour la surveillance ont aidé le service de police à transformer une idée quant à la protection des citoyens et des actifs de l’infrastructure essentielle, en une opération à pleine échelle qui s’est déjà montrée efficace pour lutter contre la criminalité.

Toutefois, le MPD ne s’arrêtera pas là. Les policiers continuent toujours d’apporter des améliorations à leur installation pour la surveillance dans la Ville de Memphis et ils cherchent de meilleures façons de déployer les caméras actuellement en place. Ils cherchent également à élargir le réseau et à faire une mise à niveau des anciennes caméras analogiques pour les remplacer par des modèles IP. Pourtant, de la technologie innovante de détection des coups de feu jusqu’aux opérations sophistiquées au niveau du RTCC, il semble évident que les autorités municipales et le service de police veulent tous deux s’assurer de faire les bons choix quant à la sécurité.

Télécharger le document en format PDF

 

IMPORTANT! Ce modèle nécessite un logiciel non standard. N'installez pas de logiciel standard (par exemple, v.4.1.xx) sur ce modèle. Cela endommagerait définitivement votre système. Vous devez utiliser le logiciel personnalisé v.4.1.25 à partir de la page du produit iDS-9632NXI-I8/16S

En téléchargeant et en utilisant des logiciels et autres matériels disponibles sur ce site, vous acceptez d'être lié par les Conditions Générales d'Utilisation de HIKVISION. Si vous n'acceptez pas ces conditions, vous ne pouvez télécharger aucun de ces documents. Si vous êtes d'accord sur votre entreprise, vous déclarez et garantissez que vous avez le pouvoir de lier votre entreprise aux Conditions Générales d'Utilisation . Vous déclarez et garantissez également que vous avez l'âge légal de la majorité dans la juridiction dans laquelle vous résidez (au moins 18 ans dans de nombreux pays).