Un aperçu de l’hameçonnage par le directeur principal de la cybersécurité de Hikvision. Partie 1

novembre 5, 2020

Hikvision HikWire blog article Identify Phishing Attacks to Stay Safe Online

Apprenez à identifier les attaques d’hameçonnage pour rester en sécurité en ligne

 

Être capable d'identifier les attaques d’hameçonnage peut réduire le risque de cliquer sur un lien malveillant. Les attaques d’hameçonnage ont augmenté en 2020, aggravées par le fait que les cybercriminels tirent parti de la pandémie et de la croissance soudaine d'une main-d'œuvre éloignée travaillant à domicile. Ci-dessous, le directeur principal de la cybersécurité de Hikvision, Chuck Davis, donne un aperçu des attaques d’hameçonnage et des exemples pour vous aider à rester en sécurité.

En février 2020, les réseaux Barracuda ont constaté une augmentation de 667% des attaques d’hameçonnage liées aux coronavirus. Dans le blogue Barracuda : “Entre le 1er mars et le 23 mars, Barracuda Sentinel a détecté 467 825 attaques par courriel de harponnage, et 9 116 de ces détections étaient liées au COVID-19, soit environ 2% des attaques.”

Avec la hausse des attaques d’hameçonnage, il est plus important que jamais d'apprendre à éviter d'être victime de cette cyberattaque. Continuez à lire pour en savoir plus sur les attaques d’hameçonnage et comment les identifier afin de rester en sécurité en ligne.

C’est quoi l’hameçonnage ?

Les attaques d’hameçonnage sont depuis longtemps un moyen efficace pour les attaquants de tromper les gens afin qu'ils divulguent des informations sensibles ou infectent un système avec des logiciels malveillants. Les logiciels malveillants peuvent donner à un attaquant un accès à distance aux systèmes et réseaux protégés, crypter les données d'un utilisateur et facturer une rançon pour décrypter les données, ou utiliser ce système dans le cadre d'une attaque contre d'autres systèmes. Depuis au moins 1995, l’hameçonnage est utilisé pour inciter les gens à fournir des informations de carte de crédit, des identifiants de connexion et des mots de passe, et pour accéder à votre ordinateur, à des systèmes protégés et/ou à des réseaux.

L’hameçonnage prend de nombreuses formes et ces formes évoluent quotidiennement. C’est vrai, certaines attaques d’hameçonnage sont si efficaces qu’elles peuvent même duper des experts en cybersécurité chevronnés. Mais les attaques d’hameçonnage courantes sont faciles à détecter. Et, plus vous comprenez les tactiques d’hameçonnage, mieux vous reconnaîtrez quand vous devez vous méfier et faire preuve de prudence.

Exemples d'hameçonnage par courriel avec captures d'écran

Être capable d'identifier les attaques d’hameçonnage courantes peut vous rendre moins enclin à cliquer sur des liens malveillants. Vous trouverez ci-dessous deux exemples d'hameçonnage avec des captures d'écran pour vous aider à comprendre ce qu'il faut rechercher.

Voici un exemple de courriel de pourriel assez évident que le filtre de Google a détecté et placé dans le dossier pourriel d'un compte Gmail. Il n'y a pas de ligne d'objet, il y a juste un lien. Lorsque Google découvre des liens malveillants, la boîte rouge affichée dans le courriel ci-dessous sert d'avertissement pour ne pas cliquer sur les liens ou répondre avec des informations personnelles.

Identifying phishing hacks, image 1

L'exemple suivant est un courriel d’hameçonnage qui a réussi à passer par des filtres antipourriel. Cette attaque a tenté de voler les informations de connexion du compte Comcast du destinataire. Le courriel suivant semble provenir de «Customer Central», une adresse courriel utilisant le nom de domaine «comcast.com». Bien sûr, cela a été usurpé. Le champ «de» n'est pas fiable dans ce cas et ne vous montre pas réellement la source du courriel.

En masquant l'adresse courriel de destination complète, le courriel crée également des problèmes de sécurité accrus. Dans l'image ci-dessous, il semble que le courriel a été envoyé à "pllpt". Ceci est grisé et en petit texte. Bien que cela puisse être une liste de diffusion, on s'attendrait à quelque chose de différent si elle était envoyée directement de Comcast.

Identifying phishing hacks, image 2

Le courriel indique que les informations de carte de crédit du client enregistrées ont refusé le paiement, et le courriel demande au destinataire de mettre à jour ses informations de carte de crédit en cliquant sur le lien.

Un examen rapide ou occasionnel de ce lien peut le rendre sûr puisque le lien URL commence par account.comcast.com. Cependant, lorsque vous regardez le reste de l'URL, vous obtenez quelque chose qui sort de l'ordinaire : account.comcast.com.5he.biz/.

 

Les deuxdernières sections avant la barre oblique (/) indiquent le nom de domaine de la destination. Dans ce cas, le nom de domaine est en fait 5he.biz. Le «account.comcast.com» est tous les sous-domaines de 5he.biz.

Fait intéressant, l'auteur de ce courriel d’hameçonnage n'a pas essayé de masquer le lien réel, ce qui est facile à faire et pourrait être un peu plus efficace pour inciter quelqu'un à cliquer dessus.

Les autres types d'escroqueries par le courriel d’hameçonnage comprennent :

· Masquer une URL : Cela se produit lorsqu'un cybercriminel masque un lien de site Internet en le faisant ressembler au site Internet authentique. Mais si vous passez la souris sur le lien, vous constaterez peut-être qu'il ne dirige pas réellement vers l'URL qu'il affiche. M. Davis de Hikvision recommande de survoler les liens avant de cliquer dessus, ou d'accéder directement au site Internet vérifié de l'entreprise.

· Clickjacking, masquage d'URL avancé : Le survol d'une URL est un moyen populaire et efficace de scruter une URL, mais ce n'est pas efficace à 100%. Une attaque d’hameçonnage plus avancéee utilisera des méthodes telles que le détournement de clic. Le détournement de clic montre que l'URL pointe vers une adresse de destination, mais amène l'utilisateur vers une autre adresse. Le détournement de clic se fait en insérant un petit morceau de JavaScript derrière l'URL qui dirige un utilisateur vers une adresse spécifique lorsqu'il clique.

· Sites Internet d’hameçonnage par rapport aux sites Internet vérifiés : Inspectez les URL avec prudence, car les liens de sites Internet malveillants peuvent être presque identiques à la page Internet réelle et vérifiée de l'entreprise.

Pour en savoir plus, consultez le blogue "Exemples d'hameçonnage, partie 2" de Hikvision.

Deux étapes pour réduire le risque d'attaque par hameçonnage

Alors que les pirates sont de plus en plus habiles à développer des courriels d’hameçonnage bien conçus, certaines mesures peuvent être prises pour réduire le risque d'être victime d'une attaque d’hameçonnage. Nous décrivons ci-dessous deux façons d'identifier les attaques d’hameçonnage.

  1. Examinez attentivement les en-têtes de courrier électronique. Cochez les champs "De" et "À" pour tout élément suspect. Bien que nous ayons déjà déclaré que ceux-ci peuvent être usurpés, ils peuvent également constituer un bon premier indicateur de courrier électronique suspect. Voici comment vérifier les en-têtes de messagerie complets dans Gmail: https://support.google.com/mail/answer/29436?hl=en
  2. Survolez les liens et assurez-vous de lire l'URL complète : lorsque vous survolez un lien, notez si le lien du site Web est différent de l'URL répertoriée. Inspectez également l'URL entière à partir de la première barre oblique, vers la gauche, pour voir où va réellement ce lien. Par exemple, http://www.google.com.search.us/query.html va en fait vers un serveur appelé "search.us", et non google.com. Encore une fois, cela peut être falsifié dans certains cas, mais c'est un bon indicateur de la façon dont les liens d’hameçonnage peuvent apparaître comme des sites en lesquels nous avons confiance.

Rendez-vous demain sur le blogue Hikvision pour discuter du harponnage et d’autres conseils pour vous protéger le piratage malveillant.

IMPORTANT! Ce modèle nécessite un logiciel non standard. N'installez pas de logiciel standard (par exemple, v.4.1.xx) sur ce modèle. Cela endommagerait définitivement votre système. Vous devez utiliser le logiciel personnalisé v.4.1.25 à partir de la page du produit iDS-9632NXI-I8/16S

View the most updated version of this document here:

https://techsupportca.freshdesk.com/en/support/solutions/articles/17000113531-i-series-nvr-firmware-upgrade-instructions

 

The I-series NVR (such as the DS-7716NI-I4) is one of Hikvision's most popular and feature-rich recorders. As such, many firmware revisions have been introduced over the years to continually ensure the product is compatible with the newest technology available. Due to the many revisions, we recommend that the user closely follows the instructions below in order to reduce the amount of time spent as well as the chance of failure.

 

Database Optimization and Repair

As more affordable IP cameras are introduced over time with greater video resolution and data sizes, more efficient database management also becomes necessary. The introduction of firmware v4.0 brought about a new database architecture in order to be futureproof.

 

After upgrading to v4.X, the recorder database will need to be converted and optimized. If you are experiencing issues where playback is expected but not found, make sure "Database Repair" is performed as indicated in the procedures and scenarios below.

 

Preparing the Upgrade

Before proceeding with upgrade, it is recommended that NVR configuration file is exported from the NVR over the network or on to a local USB drive.

 

Upgrading from v3.4.92 build 170518 or Older

  1. All recorders must reach v3.4.92 before proceeding further. Upgrading from versions before v3.4.92 directly to any version of v4.X will likely cause the recorder to fail.
  2. If the recorder is already at v3.4.92, a full factory default is highly recommended before upgrading to any version of v4.X. There is a high chance of unit failure (requiring RMA) if the unit is not defaulted before upgrade.
  3. After reaching v3.4.92 and performing a full factory default, an upgrade directly to v4.50.00 is acceptable.
  4. After the upgrade is completed and the recorder is reprogrammed, it may be beneficial to perform a Database Repair. For details, refer to the section "Database Optimization and Repair" above.
  5. To verify repair progress, you may refer to the HDD status, or search the recorder log for repair started and stopped entries. Note that while the HDD is repairing, new recordings are still being made, but some existing recordings may not be searchable until repair is complete.
  6. If you continue to observe playback issues after database repair, ensure there are no power, network, or motion detection issues. Should the problem persist, contact technical support.

 

Upgrading from Any v4.X Build to v4.50.00.

  1. Any v4.X build can be upgraded directly to v4.50.00.
  2. Export configuration is highly recommended before performing the upgrade.
  3. If upgrading from any v4.X version that was not v4.22.005, a Database Repair is recommended. Refer to Step 4 and onwards in the previous section.

 

Downgrading

Downgrading is not recommended. Due to new features and parameters constantly being added, downgrading may cause the NVR to factory default itself or require a manual default to operate properly.

En téléchargeant et en utilisant des logiciels et autres matériels disponibles sur ce site, vous acceptez d'être lié par les Conditions Générales d'Utilisation de HIKVISION. Si vous n'acceptez pas ces conditions, vous ne pouvez télécharger aucun de ces documents. Si vous êtes d'accord sur votre entreprise, vous déclarez et garantissez que vous avez le pouvoir de lier votre entreprise aux Conditions Générales d'Utilisation . Vous déclarez et garantissez également que vous avez l'âge légal de la majorité dans la juridiction dans laquelle vous résidez (au moins 18 ans dans de nombreux pays).